POÉTES, HOMME d’ÉTAT ET NATURE INCROYABLE RAMPORTÉ A DJIBOUTI LA PLACE D`HONORE: LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

POÉTES, HOMME d’ÉTAT ET NATURE INCROYABLE RAMPORTÉ A DJIBOUTI LA PLACE D`HONORE: LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

DISCOURS POUR

DJIBOUTI: LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

 

 

DÉCLARATION OFFICIELLE DE

S.E. PROFESSEUR DR. ANTON CARAGEA

 

PRÉSIDENT DU CONSEIL EUROPÉEN DU TOURISME ET DU COMMERCE

Votre Excellence Académicien Ismail Omar Guelleh, Président de la République de Djibouti

Son Excellence Monsieur Abdoulkader Kamil Mohamed, Premier Ministre de la République de Djibouti

Son Excellence, M. Mahmoud Ali Youssef, Ministre des affaires étrangères de la République de Djibouti

Membres distingué du Gouvernement de Djibouti, membres du Parlement de Djibouti, distingués membres du corps diplomatique

Estimé invités,

Tout protocole observé,

C’est aujourd’hui un moment historique pour le tourisme mondial et pour l’Afrique, puisque nous sommes réuni ici pour marquer la reconnaissance de DJIBOUTI en tant que membre de la liste mondiale des CAPITALES  DE LA CULTURE ET DU TOURISME.

Djibouti devient ainsi la première ville d’Afrique à être reconnue par les institutions touristiques mondiales comme un centre touristique, un exemple de culture et un modèle de développement au XXIe siècle.

 

Depuis sa création, le programme de LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME a été construit autour de la décision des institutions du tourisme mondiales: Le CONSEIL EUROPÉEN DU TOURISME ET DU COMMERCE et l`ACADÉMIE DU TOURISME EUROPÉEN d’offrir au monde des exemples de développement touristique harmonieux, modele  de protection du potentiel historique et du patrimoine  naturel et modèle des pays offrent des opportunités de croissance pour tous.

Le programme du LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME fait aujourd’hui partie de l’AGENDA POUR L’HUMANITÉ et est universellement reconnue comme un effort ambitieux destiné à établir une liste mondiale des villes et régions qui englobent l’héritage de l’humanité, qui abritent des traditions et des costumes uniques ou accueillants trésors naturels considérés comme ayant une valeur exceptionnelle et universelle.

Aujourd’hui, il n’y a pas d’autre effort global avec l’ampleur et la portée du programme pour LE CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME.

S.E. Professeur Dr. Anton Caragea – Président du Conseil Europeen du Tourisme et du Commerce.

A ce jour, cela fait partie de l’Agenda des Objectifs de Développement Durable, partie intégrante des actions de l’Assemblée Parlementaire pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable et partie intégrante des efforts globaux destinés à éradiquer les inégalités, assurer la croissance, développer l’éducation et les opportunités culturelles et soutenir les politiques d’investissement et de développement et d’intégration aux niveaux global.

Sur cette note, je dois saluer les efforts de l’administration conduit avec sagesse et vision par l’académicien Ismail Omar Guelleh, président de la République de Djibouti et ses engagement à réaliser l’Agenda 2030 pour les Objectifs de Développement Durable des Nations Unies et à faire en sorte que DJIBOUTI soit et continue d’être une place de développement, de créativité, d’encouragement de la libre entreprise et d’initiative pour tous ceux qui viennent dans cette belle pays et rayonnant capitale .

Je dois également exprimer ma gratitude à l’équipe efficace et plain de bonne volonté du ministère des Affaires étrangères de Djibouti M. Mahmoud Ali Youssef énergiquement représenté par l’ambassade à Paris par l`ambassadeur Ayed Mousseid Yahya qu’ils avaient créé les efforts de promotion diplomatiques et touristiques puissants qui ont conduit à ce moment quand nous couronnons Djibouti comme LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME.

 

S.E. Académicien Ismail Omar Guelleh, Président de la République de Djibouti.

 

Ils ont prouvé leur dévouement au peuple fier de Djibouti et leur engagement envers les politiques et la vision plain d`énergie et de passion pour cette terre de S.E. Académicien Ismail Omar Guelleh, Président de la République de Djibouti

 

 Nous devons maintenant répondre à la question fondamentale: pourquoi DJIBOUTI est-il consacré aujourd’hui comme UNE DES CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME?

Que vont trouver ici les voyageurs, les visiteurs et les simples passants?

Quel est l’héritage de l’humanité attribuable au peuple de Djibouti?

 Tout d’abord, Djibouti est l’endroit le plus impressionnant au monde pour observer la création de la planète Terre.

Depuis le début de l’humanité, les gens ont été attirés et intéressés à trouver le point d’accès, la porte qui mène à libérer les secrets de la création de la Terre.

Djibouti détient incontestablement cette clé: la géologie et la nature y ont créé le musée en plein air de la création du monde: des volcans inachevés autour du lac Abbe et des incroyables structures du Rift est-africain visibles autour du lac Assal.

Si vous voulez comprendre comment notre planète a été créée, fonctionne et évolue après des millions d’années, vous devez venir à Djibouti: où le monde a été créé.

Le célèbre géologue français Haroun Tazieff, a eu ici, à Djibouti, l’honneur de découvrir le volcan le plus récent du monde: Ardoukôba a été réactivé après un sommeil de 3.000 ans.

Djibouti: terre d’exception et pays d’exception, le seul endroit où l’on peut assister à l’histoire géologique de notre planète.

Seulement pour ce potentiel incroyable d’un pays qui témoigne de la naissance et de la destinée de notre planète et, en vertu de cette seule raison, Djibouti méritera bien le titre de capitale mondiale.

Djibouti est en même temps un lieu de destinée et un réceptacle de la culture, un lieu unique qui sculpte les destins comme nul autre.

 

Je me souviendrai des aventures et de l’influence poétique que Djibouti a exercées sur Arthur Rimbaud qui a décidé que tout cela avait une seul signification : tout ce qui a de l’importance dans la vie, c’est d’errer entre la mer Rouge, Tadjourah, Djibouti, le lac Assal dans un voyage mystique pour lequel il a sacrifié la famille, la gloire poétique et toutes ses perspectives.

Arthur Rimbaud le poète amoureux de Djibouti.

 

Toute la gloire de cette vie s`échange juste pour un souffle d’air djiboutien.

Ce n’est pas le seul: Henry de Monfreid a fait fortune et son nom littéraire sur les merveilleuses roches d’Obock, sur les rives de Djibouti.

Le sortilège on a charme pour une vie des autres personnalités comme: Albert Londres, Ryszard Kapuscinski, Hugo Pratt et bien d’autres.

Qu’est-ce que Djibouti quelle e le secret de son magie, si puissant, qui attire à ses rivages sableux des poètes, des aventuriers, des peintres, des romanciers et tous les hommes qui ont une âme et une passion et des semelles de vent?

C’est la porte magique à la création de la Terre?

C’est l’incroyable puissance du désert?

C’est l’appel claironnant des caravanes qui font que tout le monde veut venir à Djibouti, pour partager cette renommée de la ville, la gloire et son  soleil tout-puissant?

Djibouti n’est pas seulement le portail de la création mondiale comme le voyait Haroun Tazieff, ni le lieu mystérieux où la vie trouve son sens tel que Rimbaud le revendique ou simplement le seul endroit de la planète à l’appeler maison, comme le considère Henry de Monfreid.

 

Djibouti est avant tout un exemple mondial de cohabitation, d’harmonie pacifique des peuples et des langues, le tout créant une maison parfaite, une demeure où tout le monde construit et unit les costumes, les traditions et les héritages.

Où sinon à Djibouti vous pouvez voir dans la même ville le riche paysage culturel de la belle mosquée du Hamoudi, les marchés bondés de la place Menelik ou du quartier africain, des églises, du café, des peaux et du tabac?

Tous unis dans un creuset parfait qui parle de foi, d’histoire, de riches traditions et de patrimoine.

Djibouti c’est aussi une histoire centre tout sur l’eau, sur la mer. dans les mêmes proportions que il e oriente vers le désert.

Cet ne pas étonnant que Djibouti ait été placé come vigie du garde à la Mer Rouge et à Bab El Mandeb car ici tout est valorisé dans l’eau: l’eau des larmes de bonheur pour les voyageurs qui arrivent à Djibouti après des voyages périlleux, l`eau de sueur des caravanes venant de loin.

 

Même la décision prise de Léonce Lagarde de construire une ville sur Ras al Djibouti a été prise en pensant à la richesse de l’eau de la région.

Le premier président de Djibouti, Hassan Gouled Aptidon a explique très clairement ce rôle unique de creuset de la culture et des costumes qui  Djibouti à pris a la croisée des chemins du monde.

Djibouti est cet endroit unique, a-t-il dit, où nous avons rencontré les croyances des peuples du lait  et des mutons et celles des peuples des blé et du vigne.

C’est ici que le voyageur peut rencontrer, dans le même espace de temps et de lieu, les créations propres à la civilisation nomade et au mode de vie urbain et des colons.

Si le personnage politique a écrit une vision si claire de Djibouti comme lieu de communion des différentes cultures et confessions et croyances, le poète a aussi une vision similaire: Djibouti n’est pas au bord de l’océan, il est aux confins du désert. C’est le secret de son doux aimant: la ville est construite par la mer mais son peuple appartient au désert.

Quel autre endroit sur cette planète peut se déclarer l’endroit où les hommes de sable et de terre vivent dans une ville d’eau et de sel.

Djibouti est cet endroit unique: un lieu de magie!

La magie du début de l’histoire de la Terre, le miracle géologique des portes qui garde les secrets de la Terre et un endroit où les volcans sont ressuscités après 3000 ans de sommeil.

Djibouti est la magie des poètes et des rêveurs qui ont été touchés par l’aura de ce lieu et qui à leur tour donnent à Djibouti une porte sans égale dans l’histoire culturelle du monde.

La magie des hommes qui ont créé ici des royaumes, construit des mosquées et sculpté des villes qui ont duré des centaines d’années.

La magie de la nature: le désert tout-puissant, l’endroit le plus bas du continent africain: le lac Assal, le miracle de la création de la terre sur les rives du lac Abbe, lieu où les baleines viennent témoigner de le miracle de la vie et de la naissance.

D’une certaine manière, c’est peut-être la magie de Djibouti: c’est l’endroit où la vie est toujours en train de se frayer un chemin, de recréer et de créer pendant des millions d’années.

Nous pourrions mettre en évidence les merveilles de Tadjoura, la célèbre ville des sept mosquées, les lieux légendaires d’Obock, la fin de la route du café et le début des voyages en mer depuis des centaines d’années ou l’endroit parfait que la ville de Djibouti offre aux visiteurs : centre des cultures, traditions ou croyances qui se réunissant, se mélange pour construire un modèle, construire une CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME

Tous ces trésors mondiaux de valeur culturelle et historique et de signification font partie du miracle qu’est Djibouti: LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME.

Nous espérons et croyons que l’inscription de Djibouti sur la liste des CAPITALES MONDIALES DE LA CULTURE ET DU TOURISME ainsi que les efforts continus du gouvernement du Président Ismail Omar Gulleh feront de la ville non seulement le centre du tourisme, de la culture mais aussi un lieu où le futur et le passé sont entrelacés ensemble.

Votre Excellence Académicien Ismail Omar Guelleh, président de la République de Djibouti

C’est mon privilège de remettre à Votre Excellence, en tant que plus haut représentant du peuple et du tourisme de la République de DJIBOUTI, le prix et l`insigne qui reconnaisse pour toujours  DJIBOUTI  COMME  LA CAPITALE MONDIALE DE LA CULTURE ET DU TOURISME.

 

Advertisements